Image Quels sont les instruments du marché monétaire ?

Quels sont les instruments du marché monétaire ?

Les instruments

Le marché monétaire est un très bon moyen de mettre des fonds de côté. Se rencontrent sur ce marché ceux qui ont un excédent de trésoreries et ceux qui ont en besoin. Le principal objectif de ce type de marché est donc d'assurer le transfert de fonds économique d'un agent économique à un autre. Les instruments du marché monétaire sont les titres qui s'échangent au niveau du marché monétaire. Quels en sont les différents types ? Et comment les utilise-t-on ?

Les différents types d'instruments du marché monétaire

De prime abord, il faut savoir qu'il y a deux types de marché monétaire, à savoir : le marché interbancaire et le marché des titres de créances négociables.

En ce qui concerne le marché interbancaire, ses principaux acteurs sont : la Banque Centrale, le trésor public, les banques primaires ainsi que les établissements de crédit. Les instruments utilisés par ces agents sont : le compte d'épargne, le compte à terme, les acceptations bancaires et les bons du Trésor.

Tandis que dans le marché des titres de créances négociables, tout individu peut y participer. Y sont échangés les titres tels que le papier commercial, les pensions de titres et les ventes à réméré de titres

L'essentiel est maintenant de voir comment utiliser les instruments du marché monétaire à bon escient, c'est-à-dire à quel moment, sur quel type de marché monétaire ?

L'utilisation des instruments de chaque type de marché monétaire

Voyons en premier lieu les instruments au niveau du marché interbancaire. D'abord le compte d'épargne, c'est un instrument utilisé par les clients d'une banque pour mettre de l'argent de côté, moyennant des intérêts au bout de 15 jours à peu près. Puis, le compte à terme, c'est un outil permettant à l'épargnant de gagner des intérêts fixés à l'avance.

Ensuite, les acceptations bancaires en sont un autre outil. Ce sont des titres d'emprunt émis par la banque, vendus à une valeur supérieure à leur valeur nominale, ces titres permettent aux entreprises d'effectuer diverses transactions de marchandises. Et enfin, les bons du Trésor, principaux moyens du Trésor public pour avoir des fonds, sont très faciles à utiliser. Ce sont des titres d'une durée de 1 an maximum, vendus à l'escompte à un prix inférieur à sa valeur nominale, ils seront ensuite remboursés à leur valeur nominale.

En second lieu, parlons des instruments du marché des titres de créance négociables. Le papier commercial est un titre identique au certificat de dépôt et au billet à ordre. Émis par une entreprise, c'est un titre à court terme (7 jours à 1 an). Il s'agit d'une créance que la banque rachète, et qui sera payée par le client de l'entreprise.

Les pensions de titres sont un contrat entre deux parties s'engageant à se vendre des titres entre eux à un moment prédéterminé dans le contrat.

Les ventes à réméré de titre sont une action par laquelle une personne possédant des titres les met en garantie, pendant le temps d'une difficulté financière, donc la durée n'est pas fixe.

L'ampleur de ces instruments au niveau mondial

Selon Cyrille Vernes, expert en analyse financière,aces instruments ont un impact même sur le plan mondial, notamment au niveau de l'Euro. En effet, du fait de la monnaie unique, le taux est extrêmement bas.

Par ailleurs, les investisseurs les plus avisés utilisent le marché monétaire pour se prémunir d'éventuelle crise, seule une analyse permet de prendre de telles décisions. C'est justement ce que Cyrille Vernes recommande.